Le théâtre Duru
Le théâtre Duru
Théâtre Duru
Théâtre Duru

Rendez-vous le 31/12 prochain

Résumé de la pièce

Un 31 décembre de ce début de millénaire Tarzan rencontre Charlie sur le toit d’un immeuble quelque part sur la terre. 

Ils se sentent bien seuls nos héros en cette nuit de fête. Par chance le Père Noël se trouvait là et leur propose de passer cette nuit de fin d’année en galante compagnie. 

Et d’un coup de baguette magique le Père Noël sort de sa hotte Marylin et Minnie. C’est alors le début de tendres échanges entre ces personnages mythiques. D’autres personnages, que la nuit enfante dans notre imaginaire, les rejoindront pour que la fête amoureuse batte son plein.

« Rendez-vous le 31/12 prochain » est une comédie où sont traités avec humour des thèmes qui marquent le début de ce siècle et la fin du précédent : la défense de l’environnement, l’exclusion, le new age, la solitude, le racisme, la solidarité et bien sûr…l’âmûr, toujours l’âmûr .

Comme on le sait les mythes ont la vie dure, mais derrière ces mythes se cachent des personnages fragiles à la recherche d’une identité qui se racontent et nous racontent des histoires … pour rire toute une soirée avec eux.

 

DISTRIBUTION : 5 hommes et 5 femmes

GENRE: comédie surréaliste

DURÉE : 1H30

PERSONNAGES : 

(par ordre d’entrée en scène)

 

TARZAN (H)

CHARLIE (H)

PÈRE NOÊL (H)

MARYLIN (F)

MINNIE (F)

PIERROT (H)

COLOMBINE (F)

MONSIEUR YIN (H)

MADEMOISELLE YANG (F)

Une INFIRMIÈRE (F) ou VOIX OFF

 

L’action se déroule sur les toits d’un immeuble, la nuit d’un 31 décembre...

Télécharger le début de la pièce
RENDEZ.pdf
Document Adobe Acrobat [141.8 KB]

Mes coordonnées

Jean-Pierre Duru
3 rue Alexander Fleming

13090 Aix-en Provence

Téléphone : 06 85 31 37 54

Mail : jpduru@club-internet.fr

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Nouvelles pièces à découvrir :

L’affaire du collier de la reine de cœur

Enlèvement au Royaume des fées

Bienvenue chez les gens d’ici

Ils ont tué le père Noël

Ce soir à la réalitélé

Les animaux portent plainte